Dimanche de la Trinité

L'Evangile

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
les onze disciples s’en allèrent en Galilée,
à la montagne où Jésus leur avait ordonné de se rendre.
Quand ils le virent, ils se prosternèrent,
mais certains eurent des doutes.
Jésus s’approcha d’eux et leur adressa ces paroles :
« Tout pouvoir m’a été donné au ciel et sur la terre.
Allez ! De toutes les nations faites des disciples :
baptisez-les au nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit,
apprenez-leur à observer
tout ce que je vous ai commandé.
Et moi, je suis avec vous
tous les jours jusqu’à la fin du monde. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Mt 28, 16-20

L'homélie

Bienveillante Trinité

Il y a longtemps les humains croyaient que le soleil tournait autour de la terre… Parce que la Terre était forcément au centre de tout l’univers, et que tout tournait autour d’elle ! Copernic nous a dit que non.
Aujourd’hui avec le dérèglement climatique, avec l’exploitation outrancière de notre planète nous nous rendons bien compte que nous sommes bien fragiles.
Face aux conflits, aux guerres et aux catastrophes naturelles, les gens s’interrogent : que fait « le bon Dieu » ?
Où est-il ? Qui est-il ? Que fait-il ? Il est bien silencieux devant tout ce qui arrive et nous arrive. ?
Et voilà que nous sommes réunis pour fêter la Sainte Trinité. Dieu Trinité !
Cela mériterait de se poser des questions :  
Concrètement, qu’est-ce que cela change dans ma foi, dans ma vie, que Dieu soit Père, Fils et Esprit ?
Pour ma part je crois que la Trinité n’est pas une réalité périphérique, secondaire, une matière à option de notre foi.
Quelque chose de facultatif. C’est le  cœur de la foi chrétienne.
Notre foi n’est pas n’importe quelle croyance.
Dieu n’est pas un grand horloger qui fait tout, arrange tout à notre place. Il n’est pas davantage comme un général d’armée à qui on obéit au doigt et à l’œil.
Le mot de Trinité, pour désigner Dieu, a été inventé par les conciles des premiers