Qui nous roulera la pierre ?

Qui nous roulera la pierre ?

C’est la question que porte ces 3 femmes avant d’arriver au tombeau.

 

La pierre qui ferme le tombeau est comme une impasse, une impossibilité,
un empêchement qui conduisent immanquablement à l’échec.

 

Nous aussi, dans nos vies, nous expérimentons de nombreuses impasses, impossibilités,
ou empêchements.

 

Pourtant la lumière a jailli du tombeau. La pierre est roulée. Qui a fait cela ?

 

C’est l’action de Dieu qui est à l’origine de ce déplacement.

Dieu a ouvert le tombeau du crucifié : et cette ouverture sans témoin,
sans bruit, ni trompette, est aussi la marque de son amour pour son fils crucifié,
maintenant délivré de son tombeau.

 

La mort de Jésus paraissait être un lamentable échec, Dieu en a fait une victoire.

Christ est ressuscité ! Il est vivant !

 

C’est une création nouvelle.
Souvenez-vous : le livre de la genèse : premier jour de la création :

Dieu dit : « Que la lumière soit. » Et la lumière fut.
Dieu vit que la lumière était bonne, et Dieu sépara la lumière des ténèbres.
Dieu appela la lumière « jour », il appela les ténèbres « nuit ».
Il y eut un soir, il y eut un matin : premier jour.

Par la lumière du matin de Pâques, c’est une création nouvelle qui s’opère.
Depuis la création du monde, tout est récapitulé, renouvelé.

 

Mais pour vivre cette vie renouvelée, il ne faut pas en rester là.
Il faut revenir sur nos pas. Il faut retourner en Galilée : là où tout a commencé.

Il faut faire mémoire. Il faut se rappeler des paroles que cet homme, Jésus, avait dites.
Il faut se rendre compte que cet homme là, ne parlait pas pour ne rien dire.

 

Tout ce qu’il a dit est vrai : l’appel des disciples, les béatitudes, les guérisons,
les prédications… tout cela n’avait qu’un seul but :
Nous préparer à la victoire de la vie sur la mort.

 

Christ est ressuscité des morts, par sa mort, il a vaincu la mort.
A ceux qui étaient dans les tombeaux il a donné la vie.

 

En ce matin de Pâque qu’éclate la joie du ciel. Qu’éclate la joie des anges.
Qu’éclate la joie du monde : La vie s’est manifestée :
Par la résurrection du Christ, l’humanité toute entière est vivante, renouvelée, recréée.

+ Père Dominique Lemahieu, Curé

Wambrechies, Matin de Pâques, dimanche 4 avril 2021