Vendredi 24 avril

  • Post Category:Regards

Ces richesses humaines du COVID-19

Bonjour à tous

Nous vivons actuellement un moment difficile et compliqué pour l’ensemble d’entre nous.

Cela nous permet de nous rendre compte de l’importance des relations humaines.

Cette épidémie aurait pu exacerber l’individualisme dont on dit que c’est une marque de notre époque. On aurait pu se replier « complètement sur nous même, ne pas se soucier de l’autre, voir même craindre l’autre et ne le voir que comme un danger.

Or en y regardant de plus près, ce n’est pas le sentiment qui prédomine.

Les soignants sont exemplaires et pensent avant tout à sauver l’autre au risque de se voir contaminer ou de contaminer un proche.

D’autres travailleurs de l’ombre sont admirables. Je pense aux salariés des magasins d’alimentation, aux chauffeurs de bus, aux éboueurs, aux bénévoles qui ont fabriqué des masques en tissu, aux personnes qui s’inquiètent de leurs voisins et leur font leurs courses, à toutes ces personnes qui applaudissent tous les jours à 20H…. 

Je tiens également à remercier les jeunes adultes engagés dans notre mouvement (Scouts et guides de France) qui ont réussis à conserver un lien avec les jeunes qu’ils encadrent durant l’année.

Ils ont su créer des espaces d’évasion pour les enfants en leur proposant des défis, des jeux des réunions par l’intermédiaire des réseaux sociaux, leur permettant de se rencontrer et ainsi de vivre leur scoutisme.

Je suis persuadé que ces actions renforceront les liens qui les unis aux jeunes scouts et leur permettra de vivre plus à fond toutes ces rencontres à venir si importantes et si enrichissantes.

 Que tous ces gestes d’attention envers l’autre que nous constatons aujourd’hui, perdurent à cette crise.

Que ce confinement soit l’occasion de prendre conscience que le plus important, le plus enrichissant réside dans la rencontre.

 

Bruno Lambelin

Responsable du groupe Scouts et guides de France de St André