Mardi 21 avril

  • Post Category:Regards

Mardi d'Esprit

 » Le vent souffle où il veut : tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va »

C’est l’une des paroles de Jésus à Nicodème ( Jean 3, (1-8))

 Croyons -nous vraiment à l’action de ce souffle, de l’Esprit dans l’ aujourd’hui de nos vies?

Je ne sais pas si vous êtes comme moi mais quand arrive le dimanche, j’ai un pincement au cœur, un sentiment de manque…Et je lisais justement dans Magnificat:  chaque dimanche , les chrétiens célèbrent la résurrection….  sortent de chez eux ..    pour retrouver une assemblée, signe du Christ Vivant pour le monde…

Il m’en coûte de ne pas retrouver le rassemblement des  frères chrétiens, de ne pas communier, de  ne pas pouvoir me refaire des forces en recevant le Corps du Christ!

 Ce jeûne est long Seigneur !! Mais curieusement , pour moi, il met en valeur combien ces rassemblements communautaires sont une chance,  » un « essentiel »… Merci  à nos pasteurs  !

Ce jeûne creuse aussi  le désir de se « connecter  » plus souvent au Christ Vivant par la lecture de la Parole, l’écoute du frère, la prière  ..les veillées  et messe retransmise ..

Le vent souffle où  il veut …

Et voilà qu’une amie Annick me partage une méditation sur le temps et vous la propose ..

Le temps

Comment vivre pleinement le mystère du temps? Je vous confie quelques réflexions qui m’aident à avancer dans ces temps si troublés. Je pense que le temps est un DON DE DIEU qu’il faut accueillir. N’est ce pas faire preuve de sagesse que de se plier au temps et d’accepter de ne pas en être le maître?

« Enseigne-nous à bien compter nos jours afin que nous appliquions nos cœurs à la sagesse »(Ps 90,8) Et je lis dans l’Ancien Testament le livre de Qohelet (Qo 3(1-15)) » Il y a un moment pour tout et un temps pour chaque chose sous le ciel »(3,1)       

Gardons confiance en Dieu dans les joies et les peines.

Cette réflexion sur le temps m’engage à prier, à rendre grâce et à tenter, bien maladroitement de suivre Jésus, dans  sa patience et sa persévérance. Tous les liens  dans les paroisses, toutes les solidarités et prières sont autant d’Espérance.         

Le temps de l’amour est le seul qui demeure.    

Annick (avril 2020)

Belle semaine  à chacun

Martine