Lundi 20 avril

  • Post Category:Regards

Lundi de cœur

Résurrection, Miséricorde et Esprit Saint, 

 
Miséricorde, j’ai toujours trouvé ce nom un peu bizarre, difficile à comprendre, et franchement éloigné du langage habituel. Un peu comme le presbytère, les catéchumènes, ou l’anamnèse. Des trucs qu’on a pas envie de dire à la pause café le lundi matin, quoi.
 
Comment vous le traduisez, vous? Il  me fait penser au cœur, à la bonté, au pardon, un amour sans conditions (et s’il y avait des conditions, est-ce encore de l’amour?), toujours offert.
 
Une qualité humaine? Hum, qu’il nous est difficile de l’exercer nous-mêmes cet amour là! Oui, il nous coûte de « lâcher notre prise » quand quelqu’un a fait une bêtise, nous a blessé ou manqué de respect, ou bien encore déçu nos attentes (nos exigences?). Pourquoi nous est-il donc si difficile de pardonner de tout notre cœur. On se complaît dans ce petit tourbillon de tristesse, et en même temps on se morfond d’être fâchés, déconnectés. On a peur de la suite.
 
Ouf, Jésus le sait bien, qui a donné ce pouvoir -la miséricorde- à ses apôtres :  pardonner les fautes. Comment? d’abord en les laissant toucher son corps ressuscité, puis en soufflant sur eux pour que l’Esprit Saint vienne.
 
Qu’ils sont bons ces moments d’échanges en vérité, où on se raconte cœur à cœur un épisode de son histoire sainte : un jour, une heure où on a eu le sentiment de toucher à notre tour ce ressuscité, ou d’être en sa présence. Témoigner, c’est bien vrai, rend la même grâce de nouveau présente, et l’offre en cadeau à celui qui entend, et ouvre son cœur. Allez, chiche de l’essayer aujourd’hui?
 
Bonne semaine!
 
GA
 
ps : quels sont les animaux les plus intelligents? 
Le cerf et le veau, évidemment 😉