• Post category:Actualité

« Le temps n’est plus au silence, à l’indifférence, à la déférence excessive.
Pour prendre soin les uns des autres et veiller à ce que l’Église soit vraiment une maison sûre pour tous, nous devons tous agir, ensemble. » 

Mgr Eric de Moulins Beaufort,
Archevêque de Reims, Président de la CEF

Message de Mgr Laurent Ulrich, archevêque de Lille

Frères et Sœurs, 

Nous avons prié ce Dimanche pour les personnes victimes de violences et agressions sexuelles dans l’Eglise. 

Mardi prochain, le 5 octobre, M. Jean-Marc Sauvé, président de la CIASE, la Commission Indépendante sur les Abus Sexuels dans l’Eglise, remettra publiquement aux évêques de France et aux supérieurs des congrégations religieuses un rapport, celui que l’Eglise lui a commandé, il y a 3 ans, pour faire la lumière sur les violences sexuelles commises par des membres du clergé et des religieux sur des enfants et des adultes vulnérables depuis 1950. 

Ce rapport va présenter un tableau de ces faits terribles de pédophilie, analyser la manière dont l’Eglise les a traités et faire des recommandations. 

En parallèle de cette enquête, nous, évêques avons poursuivi collectivement notre travail de lutte contre la pédophilie dans l’Eglise. Au cours d’assemblées plénières, nous avons reçu et écouté ensemble des personnes victimes, nous avons dialogué avec elles. Ces échanges nous ont permis, en mars dernier, de prendre un ensemble de décisions supplémentaires que nous avons présentées à tous les fidèles dans une lettre aux catholiques de France. Nous sommes engagés dans la mise en œuvre de ces mesures nouvelles pour faire de l’Eglise une maison plus sûre. 

Mardi prochain, la publication du rapport de la CIASE va être une épreuve de vérité et un moment rude et grave. Avec humilité, nous allons recevoir et étudier ces conclusions pour adapter nos actions – pour ceux qui se questionnent sur les actions réalisées, vous pouvez les retrouver sur le site du diocèse. 

Je vous tiendrai informés des suites que nous donnerons à ce rapport car cette lutte contre la pédophilie nous concerne tous.  

C’est dans une attitude de vérité et de compassion que j’invite chacun d’entre vous à le recevoir. Mais avant tout, nos pensées, notre soutien et nos prières vont continuer d’aller vers toutes les personnes qui ont été abusées au sein de l’Eglise. Que le Seigneur de justice et de miséricorde nous conduise sur le chemin d’une vie nouvelle. 

Mgr Laurent Ulrich