Chers amis

  • Post category:FOCUS

Chers amis,

Cette semaine a été éprouvante, tant d’un point de vue sanitaire que d’un point de vue religieux et humain.

Nous voici donc rentrés dans une nouvelle phase de confinement.

Nous voici aussi entrés dans une nouvelle étape dans l’escalade de la violence meurtrière.

Une expression tourne dans ma mémoire depuis quelques jours.  Elle est d’un prêtre polonais, martyr : Bienheureux Jerzy Popiełuszko, assassiné le 18 octobre 1984 :

« Il faut lutter contre le mal, par le bien »

 Oui… il faut lutter contre le terrorisme… mais pas en utilisant l’arme de la riposte violente.

« Il faut lutter contre le mal par le bien ! »

Bien sûr, nous sommes meurtris dans notre chair, et dans notre conscience : Cet acte barbare survenu à Nice est insoutenable.

Mais souvenons-nous de la lettre de Saint Paul aux romains (chapitre 12) :

« Fuyez le mal avec horreur, attachez-vous au bien.

Soyez unis les uns aux autres par l’affection fraternelle, rivalisez de respect les uns pour les autres.

Ne brisez pas l’élan de votre générosité, mais laissez jaillir l’Esprit ; soyez les serviteurs du Seigneur. »

 Oui… Il faut lutter contre l’épidémie en utilisant « l’arme du bien » :

Bien sûr, il faut se protéger : porter un masque, utiliser très fréquemment le gel hydro-alcoolique, garder les distances physiques… etc… C’est bien. C’est même indispensable.

Mais se protéger est insuffisant ! Il faut utiliser « l’arme du bien » :

Il faut prendre soin de soi. Il faut prendre soin des autres.

Rappelez-vous toutes les initiatives qui ont été prises dans nos paroisses en mars-avril dernier :

  • Messe célébrée et animée à tour de rôle en paroisse, filmée et diffusée sur internet.
  • Chaine de sympathie relayée par un simple coup de téléphone à un ami.
  • Message quotidien de paroissiens, relayées par notre curé, afin de positiver et de retrouver un peu de lumière.
  • Prière du chapelet, veillée de louanges, et d’intercession pour les soignants et les malades.
  • Actions solidaires et attentions portées plus particulièrement aux personnes seules et isolées.

Quelle belle énergie !

Si les bénévoles concernés le peuvent encore, nous renouvellerons ces démarches, pour les semaines à venir.

Mais il ne nous est pas interdit de trouver d’autres idées. N’hésitez pas à nous en faire part :

Ne restez pas isolés, la paroisse est là pour vous. Pendant le confinement, nous restons en lien.

Merci de remettre vos propositions  en l’envoyant à l’adresse suivante : masawa.confinement.novembre@gmail.com

avec votre nom et prénom, votre adresse, adresse mail et numéro de téléphone

Si possible, j’aimerais :

Ces données personnelles ne seront gardées par la paroisse que le temps du confinement et seulement pour les cas que vous avez spécifiés ci-dessus.

En ces jours où nous fêtons tous les saints, connus et inconnus, gardons confiance : les expériences de vie de tant d’hommes et de femmes, d’hier et d’aujourd’hui, nous sont données pour vaincre le mal par le bien.

Chers amis, je vous assure de ma prière fervente pour chacun d’entre vous et vos familles :

Que le Seigneur vous bénisse ; qu’il tourne vers vous son Visage, et vous apporte la paix et la confiance en l’avenir.

Père Dominique Lemahieu

+ Curé