• Post category:Carême 2021

Aimer la Création

Dimanche 21 février - 1er dimanche de Carême

Écouter l’appel du Seigneur :

La Création, ce beau désert

Dieu dit encore à Noé et à ses fils : « Voici que moi, j’établis mon alliance avec vous, avec votre descendance après vous, et avec tous les êtres vivants qui sont avec vous : les oiseaux, le bétail, toutes les bêtes de la terre, tout ce qui est sorti de l’arche. Oui, j’établis mon alliance avec vous : aucun être de chair ne sera plus détruit par les eaux du déluge, il n’y aura plus de déluge pour ravager la terre. » Gn 9,8-11

Contempler le monde

« Ce n’est pas un hasard si dans l’hymne à la création où saint François loue Dieu pour ses créatures, il ajoute ceci : « Loué sois-tu, mon Seigneur, pour ceux qui par-donnent par amour pour Toi ». Tout est lié. Il faut donc une préoccupation pour l’environnement unie à un amour sincère envers les êtres humains, et à un enga-gement constant pour les problèmes de la société. » Laudato Si’ §9

Chercher un chemin de conversion pour agir avec amour et justice

Entre les bêtes sauvages et les anges, voilà le Christ ra-mené à l’expérience fondamentale de tout être humain. Entre terre et ciel, comment trouver sa place ? Si le Christ fait l’expérience que la Création semble le « ser-vir » dans le désert de son cœur, il réalise aussi à quel point la violence et l’opposition à la vie sont puissantes. N’ai-je pas à accepter que l’émerveillement devant la Création doit aller de pair avec la lucidité : car, nous dira le Christ, le bon grain et l’ivraie y sont mélangés. À nous de devenir des cultivateurs attentifs et patients.

  • – Tout est lié, de l’ancienne à la nouvelle Alliance, Dieu nous demeure fidèle. Mais moi, comment, dans ma vie, j’ai conscience d’être relié à ce(ux) qui m’en-toure(nt) et comment je nourris et ren-force ce lien ?
  • Comment je prends personnellement soin de l’environnement, de la « maison commune », de la personne humaine et des liens qui nous unissent ?
  • Quel regard avons-nous sur le monde où nous vivons et ce que nous laisserons aux générations à venir ?

Offrir une action de grâce au Seigneur

Aujourd’hui encore, la bonté du Christ réclame que nous aimions. Pas n’importe comment, mais n’importe qui, jusqu’au bout et n’importe quand. La bonté du Seigneur va au malmené, à l’opprimé, à l’exilé. « La bonté du Christ opère avec nous, plus encore elle espère de nous, de chacun quelque chose. » Madeleine Delbrêl (1904-1964), Nous autres, gens des rues, Seuil

PREMIÈRE LECTURE

Lecture du livre de la Genèse

Dieu dit à Noé et à ses fils :
« Voici que moi, j’établis mon alliance avec vous,
avec votre descendance après vous,
et avec tous les êtres vivants qui sont avec vous :
les oiseaux, le bétail, toutes les bêtes de la terre,
tout ce qui est sorti de l’arche.
Oui, j’établis mon alliance avec vous :
aucun être de chair ne sera plus détruit par les eaux du déluge,
il n’y aura plus de déluge pour ravager la terre. »
Dieu dit encore :
« Voici le signe de l’alliance que j’établis entre moi et vous,
et avec tous les êtres vivants qui sont avec vous,
pour les générations à jamais :
je mets mon arc au milieu des nuages,
pour qu’il soit le signe de l’alliance entre moi et la terre.
Lorsque je rassemblerai les nuages au-dessus de la terre,
et que l’arc apparaîtra au milieu des nuages,
je me souviendrai de mon alliance qui est entre moi et vous,
et tous les êtres vivants :
les eaux ne se changeront plus en déluge
pour détruire tout être de chair. »

– Parole du Seigneur.

DEUXIÈME LECTURE

Lecture de la première lettre de saint Pierre apôtre

Bien-aimés,
le Christ, lui aussi,
a souffert pour les péchés,
une seule fois,
lui, le juste, pour les injustes,
afin de vous introduire devant Dieu ;
il a été mis à mort dans la chair,
mais vivifié dans l’Esprit.
C’est en lui qu’il est parti proclamer son message
aux esprits qui étaient en captivité.
Ceux-ci, jadis, avaient refusé d’obéir,
au temps où se prolongeait la patience de Dieu,
quand Noé construisit l’arche,
dans laquelle un petit nombre, en tout huit personnes,
furent sauvées à travers l’eau.
C’était une figure du baptême
qui vous sauve maintenant :
le baptême ne purifie pas de souillures extérieures,
mais il est l’engagement envers Dieu d’une conscience droite
et il sauve par la résurrection de Jésus Christ,
lui qui est à la droite de Dieu,
après s’en être allé au ciel,
lui à qui sont soumis les anges,
ainsi que les Souverainetés et les Puissances.

– Parole du Seigneur.

ÉVANGILE

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

Jésus venait d’être baptisé.
Aussitôt l’Esprit le pousse au désert
et, dans le désert,
il resta quarante jours,
tenté par Satan.
Il vivait parmi les bêtes sauvages,
et les anges le servaient.

Après l’arrestation de Jean,
Jésus partit pour la Galilée
proclamer l’Évangile de Dieu ;
il disait :
« Les temps sont accomplis :
le règne de Dieu est tout proche.
Convertissez-vous
et croyez à l’Évangile. »

– Acclamons la Parole de Dieu.